Accueil Piscine Quel dallage autour d’une piscine ?

Quel dallage autour d’une piscine ?

Avoir une piscine, c’est bien. Avoir une belle disposition autour de sa piscine C’est mieux ! Mais il y a quelques erreurs à éviter si vous voulez qu’il ne devienne pas un cauchemar.

A découvrir également : Comment remplir déclaration achèvement travaux piscine ?

Aménagement de la piscine — ©Bradstone Le choix des matériaux pour la terrasse/plage à côté de la piscine

  • éviter les matériaux glissants  : lorsque vous sortez de la piscine ou lorsque vous sautez dans l’eau arrive sur la terrasse, il est donc nécessaire d’avoir une plate-forme non glissante. Si vous utilisez dalles destinées à l’extérieur , pas de soucis pour vous-même. Cependant, si vous adoptez une tuile, veillez à ce qu’elle ne soit pas lisse. Une autre recommandation est qu’il existe des traitements visant à faciliter l’entretien de ces matériaux (ils limitent l’arrosage de poussière et l’impéniation des taches). Ceux-ci rendent tous les sols glissants. Si vous avez déjà fait cette erreur, ne paniquez pas. Ajouter un traitement antidérapant sur le dessus.
  • — éviter les matériaux qui deviendront trop chaud en plein soleil  : nous marchons presque systématiquement pieds nus autour d’une piscine, il faut donc veiller à ce que le sol ne brûle pas. Il est assez difficile d’identifier les dalles qui ont cet inconvénient lors de l’achat. Néanmoins, rappelez-vous que les couleurs sombres absorbent la chaleur, tandis que le blanc renvoie les rayons du soleil (mais cela peut devenir éblouissant). Donc, trouvez le sol du milieu ou référez-vous au bois.
  • prêter attention aux éclats  : un Terrasse en bois autour d’une piscine a un très bon rendu esthétique. Il suffit de prendre des lames de qualité sans éclat ou une espèce de bois qui ne produit pas ou peu de celui-ci. Pendant que nous y serons, je vais revenir à une légende : le bois glissant. Le bois ne devient glissant que s’il y a un enveloppement de saleté dessus. S’il est nettoyé régulièrement, comme tout revêtement de sol extérieur devrait l’être, le risque de glissement est limité.
  • éviter la pelouse près de la piscine  : parce que par la temps que vous allez tondre, vous aurez probablement des déversements d’herbe qui finiront à la surface de l’eau.

Le choix des plantes

  • éviter les plantes qui perdent leurs feuilles  : c’est assez simple, mais il faut y penser. C’est d’autant plus vrai si vous vivez dans le sud ou si vous avez une piscine chauffée et vous l’utiliserez jusqu’à la fin de la saison. Dans la même idée, faites attention aux plantes dont les pétales de fleurs volent au premier coup de vent et celles qui produisent beaucoup de pollen, c’est le cas de quelques conifères.
  • — évite plantes épineuses parce que ce n’est vraiment pas agréable de se gratter en jouant autour d’une piscine.
  • — évite plantes de miel (qui attirent les insectes) : parce que même s’ils sont souvent inoffensifs, nager au milieu des abeilles n’est rien d’excitant.
  • éviter quelques floakes de massifs  : pour limiter les mauvaises herbes et garder l’humidité, le paillis est souvent mis au pied de plantes. Il peut s’agir de gravier, de cailloux ou de matériel d’origine végétale (écorce de pin, flocon de lin). Les deux premiers sont stables, d’autre part, la dernière solution tend à bouger à cause du vent mais aussi des oiseaux qui viennent à gratter. Évitez-les si vous ne voulez pas les trouver dans la piscine.

Et toi, comment as-tu conçu le jardin autour de ta piscine ?

A découvrir également : Comment faire un filtre à eau maison ?

ARTICLES LIÉS