Accueil Maison Quelle quantité de bois de chauffage pour un hiver ?

Quelle quantité de bois de chauffage pour un hiver ?

Pour avoir la bonne quantité de bois pour un poêle, il faut prendre en compte le climat (et la durée des températures froides), la température idéale à atteindre, le système de chauffage et les caractéristiques du logement. En moyenne, pour une saison, combien faut-il de mètres cubes de bois pour se chauffer un hiver entier ?

Quelle quantité de bois prévoir pour mon poêle ?

Pour savoir quelle quantité de bois prévoir pour son poêle, il faut prendre en compte les conditions météorologiques, la durée de l’hiver, la surface à chauffer, l’isolement du logement. Toutefois, en moyenne, il faut prévoir environ 1m³ de bûches traditionnelles (un stère) par mois de chauffage, et 8 à 12 m³ par an si le poêle à bois est le chauffage principal.

Lire également : Ballon d’eau chaude sanitaire : utilisation et avantages

Quelle est la valeur d’une stère ?

Un stère est un tas de bûches de bois qui représente 1 m³ de bois fendu en 1 m (Longueur x largeur x Hauteur). Cependant, il arrive que la bûche ne fasse pas 1 m³. Si la bûche est de 33 cm, lorsque les bûches de cette taille sont empilées il faut obtenir un minimum de 0,7 m³ de bois fendu pour faire une stère. Pour une bûche de 50 cm, il faut obtenir 0,8 m³ de bûches lorsqu’elles sont empilées.

Quelle volume de bois pour se chauffer ?

Pour un usage occasionnel, il faut environ 2 à 3 mètres cubes de bois, pour un chauffage d’appoint, de 4 à 6 mètres cubes et pour un chauffage principal, de 8 à 12 mètres cubes. Il existe différents types de bois : la « bûchette » de 25 cm, la bûche de 33 cm qui est la plus courante, et enfin la bûche de 50 cm qui a l’avantage de se ranger facilement.

Lire également : Qu’est-ce qu’un habitat dit passif ?

Comment calculer la quantité de bois de chauffage ?

Pour calculer la quantité de bois de chauffage, il faut prendre en compte le combustible utilisé, la zone géographique et sa météo, les caractéristiques de l’habitation (notamment l’isolation), la température souhaitée et le rendement de l’appareil de chauffage. Dans une maison bien isolée, on estime en moyenne qu’il faut 8 à 12 mètres cubes de bûches. Cette estimation est valable pour le bois comme chauffage principal.

Quelle différence entre m3 et stère ?

Un stère est une quantité de bois, coupés en rondins, qui représente 1m³ de volume. Cependant, aujourd’hui le stère n’est plus l’unique unité de mesure utilisée : le mètre cube est également présent. Ainsi, un stère ne correspond pas toujours à 1 m³, cela dépend de la façon dont le bois est coupé : par exemple, si les bûches sont fendues en 50 cm, alors le stère ne fait plus que 0,8 m³.

Quel est le bois qui chauffe le plus ?

Le chêne est le bois qui chauffe le plus. Les autres bois de feuillus durs sont également conseillés : hêtre, charme, frêne, orme et érable. Les feux réalisés avec ces bois dégagent beaucoup de chaleur et durent plus longtemps.

Il est estimé qu’ils offrent 2 000 kWh par mètre cube. Le châtaignier, l’acacia et les arbres fruitiers quant à eux offrent 1 700 kWh par mètre cube. Les arbres riches en sève sont quant à eux à éviter, ils encrassent les installations et ne dégagent pas beaucoup de chaleur : 600 kWh par mètre cube.

Quel bois ne pas mettre dans la cheminée ?

Il est préférable d’éviter les bois de châtaignier et de platane, qui sont dangereux car ils peuvent éclater ou créer de petites braises qui risquent de mettre le feu aux objets proches des cheminées. Si vous avez choisi un poêle à bois, vous n’avez pas ce problème.

Il faut également éviter le bois trop humide, qui ne sera pas très efficace : 20% d’humidité est le taux maximum pour considérer le bois comme sec.

Quel bois est recommandé pour se chauffer ?

Le bois le plus recommandé pour se chauffer est le bois provenant du groupe des feuillus durs : le chêne, le hêtre ou le frêne en particulier. Ce bois produit une flamme chaude, peu de fumée et son feu dure longtemps. De plus, ce bois fort résiste plus que d’autres aux attaques d’insectes et de champignons.

ARTICLES LIÉS