Accueil Piscine Une piscine peut-elle être écoresponsable ?

Une piscine peut-elle être écoresponsable ?

Une piscine est une installation utile et ludique qui peut vous permettre de vous rafraîchir et de profiter de délicieux moments de détente. C’est par ailleurs l’une des principales raisons pour lesquelles de plus en plus de personnes choisissent d’installer une piscine dans leur jardin. Cependant, il est important de préciser qu’une piscine est un équipement qui a un impact environnemental assez important. C’est pourquoi certaines personnes sont à la recherche de solutions efficaces afin de réduire au maximum les émissions de carbone de leur piscine. Mais une piscine peut-elle être écoresponsable ?

L’importance de veiller à ce que votre piscine soit respectueuse de l’environnement

Les piscines impactent négativement l’environnement, et ce, d’une multitude de manières. Tout d’abord, elles émettent du carbone et selon la Fédération des Professionnels de Piscines (FPP), une piscine de 65 m³ émet au minimum 200 kg de CO2 par an. Étant donné qu’un ménage français émet environ 16 400 kg de carbone par an, ces 200 kg équivalent donc à 1,2 % de l’émission moyenne de carbone d’un ménage. Outre ce fait, les piscines sont généralement entretenues à l’aide de nombreux produits chimiques, ce qui n’est pas très écologique. De même, une piscine consomme énormément d’eau (en moyenne15m3 d’eau) et d’énergie.

A voir aussi : Quel modèle de spa choisir ?

La piscine traditionnelle telle que nous la connaissons n’est donc pas du tout écologique et à un impact très négatif sur l’environnement. Pour y remédier et ainsi préserver l’environnement, vous devez donc veiller à ce que votre piscine soit respectueuse de l’environnement.

Une piscine naturelle, qu’est-ce que c’est ?

Également connue sous le nom de baignade naturelle et de piscine biologique, la piscine naturelle est un bassin créé artificiellement, mais qui ne dispose ni de groupe de filtration ni de traitement chimique. Elle repose principalement sur l’utilisation des plantes et des bactéries pour l’assainissement de l’eau. La piscine naturelle fonctionne sur le principe du lagunage et est, à cet effet, constituée de trois zones que sont :

A lire aussi : Comment choisir sa pompe de piscine ?

  • la zone de baignade,
  • la zone d’épuration,
  • la zone de régénération.

La première zone est destinée à la nage. C’est donc là que vous pourrez vous détendre et profiter pleinement de la douceur de l’eau. La deuxième zone, ou zone d’épuration, est composée de plantes épuratives. Elle filtre l’eau et absorbe toutes les matières organiques. La troisième zone, quant à elle, a généralement une fonction esthétique et permet de réchauffer l’eau sous l’action des rayons du soleil. Les raisons d’opter pour une piscine naturelle sont nombreuses. Tout d’abord, la piscine naturelle est dotée d’une réelle dimension esthétique et s’intègre parfaitement dans le décor. Ensuite, elle est écologique et ne nécessite l’utilisation d’aucun produit chimique. Elle consomme aussi moins d’énergie qu’une piscine traditionnelle et favorise la biodiversité. Vous souhaitez installer une piscine écologique chez vous ? Si oui, alors vous pouvez visiter le site d’une de ces sociétés concevant ce genre de piscine naturelle écologique afin de vous baigner sans craindre d’avoir un mauvais impact sur l’environnement.

piscine naturelle

Gardez votre piscine propre sans utiliser de produits chimiques agressifs

Bien que la piscine naturelle soit la solution idéale pour limiter au maximum l’impact écologique des piscines, elle n’est pas toujours accessible à tout le monde. À défaut d’une piscine naturelle, vous pouvez donc rendre votre piscine traditionnelle écologique en arrêtant d’utiliser des produits chimiques agressifs tels que le chlore ou les floculants. Il existe d’ailleurs de nombreuses alternatives à ces produits chimiques.

L’électrolyse au sel

L’électrolyse au sel est un système qui consiste à mettre en place un électrolyseur sur le circuit de filtration du bassin. Elle permet notamment de transformer le sel en chlore naturel et en soude caustique. L’électrolyse au sel est une excellente alternative au chlore. Elle désinfecte l’eau de baignade, la traite et élimine tous les bactéries et micro-organismes.

L’oxygène actif

L’oxygène peut aussi être utilisé pour traiter l’eau de la piscine. Il se présente généralement sous la forme de galets, de granulés, de poudre et même de liquide. L’oxygène actif permet d’éliminer les matières organiques qui sont présentes dans l’eau grâce à ces effets algicides et oxydants. Il convient toutefois de préciser que l’oxygène actif n’est pas rémanent et disparaît une fois l’eau traitée. Vous devez donc le renouveler régulièrement.

L’ozone

L’ozone est un gaz naturel qui est généré par un ozonateur directement dans l’eau de baignade. Il permet d’éliminer les bactéries, les germes et même les virus qui sont présents dans l’eau de votre piscine.

L’électrolyse cuivre argent

L’électrolyse cuivre argent est également un moyen qui peut vous permettre de traiter efficacement l’eau de votre piscine, et ce, grâce aux ions de cuivre et d’argent. Elle permet d’éliminer les algues, les bactéries, les virus et de nombreux autres micro-organismes.

Découvrez les avantages de l’énergie solaire pour chauffer l’eau de votre piscine

Il est également possible d’utiliser l’énergie solaire pour chauffer votre piscine. Cela se fait généralement grâce à l’utilisation d’un panneau solaire ou d’un tapis solaire. Le chauffage solaire de votre piscine offre de nombreux avantages. Tout d’abord, il s’agit d’une solution assez polyvalente puisqu’il s’adapte en effet à n’importe quel type de bassin. C’est également une solution écologique et économique. Il ne pollue pas du tout l’environnement et n’augmente pas votre facture d’électricité, de chauffage ou d’eau. Le chauffage solaire est durable et facile à installer. Il est aussi très efficace, performant et extrêmement facile à installer.

ARTICLES LIÉS