Accueil Déco Plan suite parentale en longueur : quelle taille pour une suite parentale ?

Plan suite parentale en longueur : quelle taille pour une suite parentale ?

La chambre à coucher est un espace préservé à l’intérieur d’une habitation. C’est même l’une des pièces les plus importantes d’une maison. Pour son aménagement idéal, il est important de connaître les bonnes dimensions à respecter. En fonction de votre besoin, vous saurez donc comment optimiser la surface au sol. Voici quelques aspects qui vous indiqueront la taille idéale pour une chambre parentale.

Selon la loi française

La loi française relative au logement décent impose la taille minimale pour chaque pièce. En effet, la dimension de la

A lire également : Quelles sont les dépenses annuelles pour un propriétaire ?

suite parentale devrait au minimum disposer de 12 m² soit 4m x 3m, avec une hauteur sous plafond de 2 m selon le décret n°2002-120 du 30 Janvier 2002. Cet espace est censé être un endroit convenable pour contenir des meubles en tout genre incluant la panoplie du coin salon, un grand lit pour deux, une armoire, une coiffeuse, voire un bureau avec une table, une chaise et un dressing.

Il est important d’avoir un espace suffisant pour pouvoir contourner le lit, se déplacer et faire tous les mouvements qu’on souhaite sans se cogner contre les divers objets de la chambre. Néanmoins, il est dit que plus la chambre parentale est vaste, plus elle sera aérée, et alors plus vous y serez installés de manière confortable.

A découvrir également : Que utiliser pour peindre un sol de carreaux ?

La loi française fixe donc simplement le minimum, mais comme les besoins de chacun divergent, le confort est assuré en moyenne, à partir de 17 m² de surface. En règle générale, une véritable suite parentale dispose au moins de 24 m².

Selon le besoin des couples

Si la chambre n’est utile que pour se détendre, une petite taille peut être amplement suffisante. Mais qui dit suite parentale dit espace, confort, aisance et possibilité de bouger comme on le souhaite. En effet, pour ces personnes qui passent le plus clair de leur temps dans leur chambres à plus forte raison qui souhaite une suite parentale, il est vraiment indispensable de disposer d’un espace libre qui soit suffisamment aéré et qui conviendra parfaitement aux activités des occupants.

En effet, Il faut pouvoir y installer une bibliothèque, un bureau et autres. Pour ce qui est du dressing, son volume dépend des besoins qu’ont les occupants en matière de rangement. S’il s’agit d’une pièce, un petit espace au centre de la pièce pour y entrer peut convenir mais pas si les personnes souhaitent pouvoir s’y habiller.

Enfin, la salle de bain dépend des besoins et des envies de chacun. D’après la configuration, il est possible d’avoir un espace qui soit fonctionnel en seulement 3 ou 4 mètres carrés pourtant certains couples préféreront des SDE ou SDB beaucoup plus grandes.

Superficie de la suite parentale

On estime qu’un espace minimum de 12 à 15m² est essentiel pour réaliser une suite parentale en sachant que la taille communément admise pour une chambre parentale est de 12m². Pour ce faire, il s’agit de faire intégrer la salle d’eau à la chambre car elle est celle qui utilise le moins de surface. Mais pour ça, cette solution nécessite d’utiliser des astuces de cloisonnement de l’espace afin d’être vivable au quotidien.

Dans un article, un rédacteur a écrit sur la suite parentale par rapport aux questions à se poser avant de se lancer pour un tel choix. Ainsi d’après lui : « Ne perdez pas de vue que les mètres carrés attribués là, sont autant de mètres carrés retirés ici. ». C’est en effet une évidence qu’il est certainement utile de rappeler ! Avant tous travaux, il faut une étude approfondie du projet pour savoir si le projet est réellement faisable avec les dimensions qu’il faut.

Vous devez vous poser les bonnes questions : Est-il possible d’acheminer des canalisations et surtout de prévoir les évacuations ? Quelle est la configuration de la pièce déjà existante ? Dans un logement neuf, les contraintes ne sont pas aussi importantes que dans une habitation à réhabiliter. Donc en ce qui concerne la taille de la suite parentale, tout devrait débuter par un travail minutieux afin de déterminer si l’espace disponible pourrait réellement convenir selon les conventions.

ARTICLES LIÉS