Accueil Déco Comment construire un mur en parpaing à bancher

Comment construire un mur en parpaing à bancher

Comment construire un mur en parpaing à bancher

La construction d’un mur en parpaing à bancher représente une méthode de construction robuste et durable, prisée dans de nombreux projets de construction, des fondations de maison aux soutènements de terre. Les parpaings à bancher, conçus pour être remplis de béton, offrent une excellente résistance structurelle et sont particulièrement adaptés aux zones soumises à de fortes contraintes, comme les zones sismiques ou les terrains en pente. Cet article se propose de détailler, étape par étape, comment construire efficacement un mur en parpaing à bancher, en mettant l’accent sur les bonnes pratiques et les astuces pour garantir la solidité et la durabilité de l’ouvrage.

Le choix des parpaings à bancher pour votre projet

Le parpaing à bancher est un élément de maçonnerie creux, destiné à être rempli de béton et souvent armé de fers à béton pour augmenter sa résistance. Choisir le bon type de parpaing à bancher est essentiel, car tous ne sont pas adaptés à chaque type de projet. Il est important de sélectionner des parpaings de qualité, conformes aux normes en vigueur et adaptés à l’environnement de construction.

A voir aussi : Comment faire un lit de palettes ?

La taille des parpaings à bancher doit également être prise en compte. Les dimensions les plus courantes permettent de construire des murs d’une épaisseur standard, mais des tailles spécifiques sont disponibles pour des besoins particuliers. Consultez un professionnel pour déterminer la taille et le type de parpaing le plus adapté à votre projet.

L’achat des parpaings devrait se faire chez un fournisseur réputé. Assurez-vous que les parpaings ne présentent pas de défauts visibles, comme des fissures ou des ébréchures, qui pourraient affecter la solidité du mur.

A lire aussi : Rosace pour plafond : La tendance déco du moment ?

Les étapes préliminaires pour construire un mur

Avant de commencer la construction, il est crucial de préparer le site de construction. Cela implique de délimiter l’emplacement du mur, de s’assurer que le sol est stable et de niveau, et de creuser des fondations si nécessaire. Les fondations doivent être adaptées à la charge du mur et aux conditions du sol.

Il est également important de calculer la quantité de matériaux nécessaire, incluant les parpaings, le béton, et l’armature en fer. Une planification minutieuse à cette étape peut éviter des retards et des dépenses supplémentaires une fois la construction commencée.

Avant de poser le premier parpaing, assurez-vous d’avoir tous les outils et équipements nécessaires à portée de main. Cela inclut des niveaux, des truelles, une bétonnière, et tout équipement de protection individuelle requis pour la sécurité sur le chantier.

La fondation : base solide pour votre mur en parpaing à bancher

La construction d’une fondation solide est indispensable pour garantir la stabilité de votre mur en parpaing à bancher. La profondeur et la largeur des fondations dépendront de la hauteur du mur et des conditions du sol. En règle générale, plus le mur est haut, plus les fondations doivent être profondes et larges.

Les fondations doivent être coulées en béton armé, avec une armature en fer correctement dimensionnée pour résister aux charges et aux tensions. Il est crucial de respecter les temps de séchage du béton avant de commencer la construction du mur pour éviter tout affaissement ou fissure.

Une fois les fondations prêtes et solidifiées, vous pouvez procéder à l’implantation des premiers parpaings à bancher. Veillez à ce que la première rangée de parpaings soit parfaitement horizontale et alignée, car elle servira de référence pour tout le mur.

Construction du mur : techniques et bonnes pratiques

La construction d’un mur en parpaing à bancher requiert une attention particulière à l’alignement et au niveau des parpaings. Commencez toujours par les angles, en vous assurant qu’ils sont parfaitement verticaux. Utilisez un fil à plomb ou un laser pour maintenir l’alignement vertical tout au long de la construction.

Lors de la pose des parpaings, appliquez un mortier de liaison sur les côtés qui seront en contact avec les parpaings adjacents. Ce mortier assure la cohésion de la structure et doit être appliqué avec soin pour éviter les vides.

Le remplissage des parpaings avec du béton doit être effectué régulièrement, au fur et à mesure de l’élévation du mur. Veillez à bien vibrer le béton pour éliminer les bulles d’air et assurer un remplissage homogène. L’ajout d’armatures en fer dans les parpaings, selon les indications de votre étude de structure, renforcera la solidité du mur.

Les finitions et l’imperméabilisation du mur

Une fois le mur en parpaing à bancher construit, des finitions peuvent être appliquées pour améliorer l’aspect esthétique et la durabilité du mur. L’application d’un enduit de façade non seulement protège le mur des intempéries, mais offre également une finition lisse ou texturée selon les préférences.

L’imperméabilisation est une étape cruciale pour prévenir l’infiltration d’eau dans le mur, qui pourrait causer des dommages à long terme. Des produits d’imperméabilisation spécifiques sont disponibles et doivent être appliqués selon les instructions du fabricant pour une protection optimale.

Enfin, la pose d’éléments de couverture ou de chapeaux sur le mur peut également contribuer à protéger la structure des eaux de pluie et offrir un aspect fini au projet.

Entretien et inspection régulière du mur

Pour assurer la longévité de votre mur en parpaing à bancher, un entretien régulier est nécessaire. Cela inclut l’inspection périodique du mur pour détecter d’éventuelles fissures ou signes d’usure qui pourraient indiquer des problèmes structurels. Toute anomalie détectée doit être traitée rapidement pour éviter des réparations plus coûteuses à l’avenir.

Il est également conseillé de nettoyer le mur régulièrement pour enlever les mousses et les lichens qui peuvent s’y développer, surtout dans les zones humides. Un nettoyage à la pression, suivi d’un traitement anti-mousse, peut être nécessaire pour maintenir l’aspect esthétique du mur.

La construction d’un mur en parpaing à bancher est un projet ambitieux qui requiert planification, précision et attention aux détails. En suivant les étapes décrites dans cet article et en respectant les bonnes pratiques de construction, vous pouvez réaliser un ouvrage solide et durable, capable de résister aux éléments et d’embellir votre espace extérieur pour de nombreuses années.

ARTICLES LIÉS