Accueil Maison Assurance habitation : pourquoi, comment, et à quel prix ?

Assurance habitation : pourquoi, comment, et à quel prix ?

L’assurance habitation fait partie des assurances le plus souvent obligatoires en France, notamment dès lors que vous êtes locataire d’une résidence principale ou que vous êtes propriétaire d’un logement en copropriété. Mais à quoi sert exactement cette assurance, où la souscrire et à quel prix ? On en parle.

Pourquoi souscrire un contrat d’assurance habitation ?

Une assurance habitation couvre les dommages liés à un sinistre au sein de votre logement. Le plus souvent, il s’agit de dommages liés à un incendie, à un dégât des eaux ou encore à un cambriolage. Tous ces événements ont des conséquences matérielles qui peuvent alors de lourdes conséquences financières. Une assurance habitation comprenant une garantie responsabilité civile couvre aussi les victimes des dommages dont vous êtes responsable. Attention, ce n’est pas le cas si le dommage est lié à un acte de malveillance volontaire. Sachez également que votre garantie responsabilité civile peut aussi couvrir les victimes des actes de vos enfants ou de vos animaux de compagnie.

Lire également : Quel signe pour changer le canapé ?

Combien coûte un contrat d’assurance habitation ?

Le coût d’une assurance habitation est déterminé par votre assureur avant la souscription de votre contrat. Nous vous conseillons d’ailleurs de solliciter des devis auprès de différents assureurs car les tarifs peuvent varier d’un assureur à l’autre. Afin de déterminer un tarif pour votre contrat, votre assureur va passer en revue différents éléments que vous lui aurez communiqués au préalable. Il s’agit en règle générale de votre lieu de résidence, de la valeur de vos biens à assurer, de la superficie de votre logement ainsi que de votre statut (locataire, propriétaire, propriétaire non occupant). Si vous souhaitez économiser sur votre assurance habitation, vous pouvez vous contenter des garanties de base, néanmoins attention, il est fortement déconseillé de mentir à votre assureur sur la superficie de votre logement ou sur la valeur de vos biens. En cas de sinistre, vous seriez rapidement dans l’embarras et pourriez avoir à faire face à des dépenses imprévues plus importantes que vous ne le pensiez. En matière d’assurance, vous devez savoir qu’il sera question de franchises. Le montant de la franchise aura des répercussions sur le tarif de votre assurance habitation. Plus le tarif de votre assurance habitation sera bas, plus le montant de votre franchise sera élevé. Attention donc à choisir le juste milieu !

Comment souscrire une assurance habitation ?

Pour souscrire un contrat d’assurance habitation, le plus simple est de s’adresser à un assureur. Si vous n’avez pas trop de recul sur le milieu de l’assurance, préférez les assureurs connus comme La Macif par exemple. Le coût d’une assurance habitation fixé par un assureur étant libre, nous vous invitons à nouveau à solliciter des devis et à effectuer des simulations sur le site des assureurs. Vous pouvez également passer par un comparateur si vous jugez cette solution plus pratique. Aujourd’hui, vous pouvez obtenir un devis d’assurance habitation gratuitement et rapidement grâce à Internet. Dans la mesure où le montant de votre assurance habitation est lié à votre situation et aux garanties souhaitées, vous devez vous préparer à fournir à l’assureur un certain nombre de renseignements. Les informations principales que demande un assureur sont le nombre de pièces de votre logement et sa surface habitable. Il est important de réaliser une simulation en ligne afin de connaître le montant exact de l’assurance habitation proposée et non pas seulement avoir une estimation. Grâce aux simulateurs disponibles sur le site des assureurs, vous pouvez obtenir un devis d’assurance maison adapté à vos besoins et à la nature de votre appartement ou maison.

A lire aussi : Comment savoir si mon locataire a une assurance ?

Nous vous invitons à prendre le temps de comparer les différents assureurs avant de faire votre choix. Sachez néanmoins que vous pourrez toujours rompre votre contrat et changer d’assureur sous certaines conditions.

ARTICLES LIÉS