Accueil Équipement L’éolienne, l’énergie du futur

L’éolienne, l’énergie du futur

éolienne

Face à l’impact négatif des énergies fossiles et autres sur l’environnement, l’éolienne est de plus en plus envisagée. En effet, cette énergie ne produit pas de gaz à effet de serre. Elle présente aussi plusieurs autres avantages par rapport aux autres formes d’énergie. Focus sur ses atouts et son impact sur l’environnement.

Les atouts de l’énergie éolienne

L’éolienne est utilisée depuis longtemps pour alimenter les bateaux, les moulins, etc. Son utilité à une plus grande échelle est devenue un enjeu face à l’impact de l’énergie fossile et du nucléaire sur l’environnement.

Lire également : Où est la boussole sur Google Map ?

L’énergie éolienne est une solution durable, car le vent est une source inépuisable. Cette ressource dépend du soleil et de la pression atmosphérique, ce qui lui donne encore une durée de vie de 4 milliards d’années.

Un autre grand avantage est que son fonctionnement ne produit pas de pollution sur l’environnement. Non seulement il n’émet pas de gaz à effet de serre, mais il génère moins de dioxydes carbone que tous les autres types d’énergie. Selon certaines études, l’éolienne génère 6 fois moins de CO2 que le nucléaire ne produisant que 0,008 t CO2/MWh.

A lire en complément : Passez votre lave-vaisselle en mode écolo pour faire des économies

L’utilisation de cette énergie contribue donc au développement durable de la planète, à une meilleure qualité de l’air et à la lutte contre l’effet de serre. Les matériaux utilisés pour l’installation d’une éolienne sont aussi presque tous recyclables.

Leur démantèlement se fait sans problème et la gestion des déchets résultant de l’opération est souvent sans conséquence. Le terrain d’implantation d’un parc éolien peut aussi être utilisé après le démantèlement de ce dernier. De plus, la présence d’une installation éolienne n’empêche pas les activités agricoles sur les sites environnants.

L’impact écologique de l’éolienne

L’énergie éolienne est de loin l’énergie qui produit le moins de pollution. Il n’en demeure pas moins que sa fabrication, son transport et son entretien nécessite l’intervention d’énergie souvent non renouvelable. D’ailleurs, la chine est le premier fournisseur de matériaux pour la construction de parc éolien. Ce pays est connu pour utiliser une énergie majoritairement issue du charbon pour seulement 4 % d’éolienne et 1,4 % de solaire.

Les parcs éoliens ont aussi un impact sur la population avifaune environnante. Il y a en effet des risques de collision pour les oiseaux, des conséquences sur la migration de certaines espèces, etc. Toutefois, il faut dire que les chiffres des oiseaux tués à cause de l’éolienne sont insignifiants comparés à ceux tués par d’autres activités humaines.

Il y a cependant des mesures qui sont prises pour limiter l’impact de l’éolienne sur l’avifaune. Les études sont beaucoup plus tournées vers la chauve-souris, dont la population décroît en fonction de la hauteur des éoliennes.

L’impact de l’énergie éolienne sur l’homme

Les avis sont partagés quant à l’impact que les parcs éoliens ont sur les populations à proximité. Toutefois, selon les études réalisées, les seules conséquences réelles qui en découlent sont les nuisances sonores et visuelles dues à l’implantation abusive des éoliennes.

Face à cet état de choses, une réglementation stricte a été établie pour limiter les pollutions sonores et visuelles causées par les parcs éoliens. Ils sont installés à plus de 500 mètres des habitations. De plus, des technologies plus récentes permettent désormais aux éoliennes de tourner plus lentement et en gardant le même niveau de production pour l’énergie.

Un espacement de 400 mètres entre chaque éolienne est également obligatoire pour ne pas surcharger le paysage.

ARTICLES LIÉS