Accueil Travaux Quelles sont les différentes aides pour une rénovation de toiture ?

Quelles sont les différentes aides pour une rénovation de toiture ?

Sachant que 30% de la déperdition de chaleur dans un logement est issu du toit, effectuer une isolation devient une priorité.

Dans le cadre de la politique de développement durable, l’État octroie des aides ainsi que des subventions aux travaux de rénovation de la toiture.

A lire aussi : Comment choisir le bon constructeur de maison individuelle ?

Ce coup de pouce va encourager les particuliers que ce soit bailleur, locataire ou propriétaire à entamer les travaux.

Ainsi, les factures vont diminuer considérablement. En ce qui concerne l’appui, il prendra la forme d’une prime ou d’un prêt. Vous verrez dans cet article les différentes aides pour la rénovation d’une toiture.

A lire également : Comment fabriquer une fenêtre de toit ?

La prime accordée par MaPrimeRénov’

Depuis le 01er Janvier 2021, une prime forfaitaire peut être octroyée par MaPrimeRénov’ pour substituer au crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE.

Les personnes éligibles à cette aide sont les propriétaires occupants, les syndics de propriétaires, les propriétaires bailleurs et les preneurs de bail emphytéotique ou de bail à construction. Les porteurs de parts ou d’actions venant des sociétés peuvent également profiter de cet avantage.

En ce qui concerne les conditions d’éligibilité, le logement qui fait l’objet des travaux doit être occupé en tant que résidence principal au moins 15 ans. Les travaux doivent également être effectués par des artisans certifiés RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement.

Notons que depuis la mise en vigueur de l’arrêté du 24 Décembre 2020, les aides publiques peuvent être obtenues même si les artisans qui s’occupent de la rénovation est non-certifié RGE. Seulement, ils doivent avoir une « qualification chantier ».

A propos du montant de la prime, celui-ci va dépendre du revenu du demandeur et du gain écologique qui sera apporté par les travaux de rénovation. Chaque équipement de la toiture aura un montant forfaitaire qui va varier avec le revenu du propriétaire.

Ainsi, l’isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles peut bénéficier d’une aide de 15 euros par m2 pour un revenu intermédiaire. Tandis que l’isolation de la toiture terrasse aura droit à 40 euros par m2. En outre, le montant maximum ne doit pas dépasser les 10 000 euros.

L’Eco prêt à taux zéro

Parmi les aides pour une rénovation de sa toiture, il y a l’Eco prêt à taux zéro. Celui-ci est accessible à tout type de propriétaire. Que ce soit un logement en location ou une résidence principale, le montant maximal autorisé peut atteindre 50 000 euros.

Par ailleurs, le prêt doit être utilisé pour améliorer la performance énergétique de la toiture par l’intermédiaire d’une isolation total. Le minimum de progrès énergétique obtenu par les travaux pour tout le logement est de 35%. Puis, recourir à l’expertise d’un artisan certifié RGE est exigé pour obtenir ce prêt. L’avantage de l’Eco prêt à taux zéro, c’est qu’il est possible d’avoir deux prêts dans un délai de 5 ans.

L’aide financière octroyée par l’ANAH

L’ANAH ou Agence National de l’Habitat ne s’adresse qu’aux foyers modestes et très modestes en termes d’aide pour la rénovation de toiture.

Il existe plusieurs programmes qui accordent cet appui. Entre autres, on peut citer celui qui se nomme « Habiter Sain », « Habiter Serein » et « MaPrimeRénov’ Sérénité ». Notons que c’était seulement à partir du 01er Janvier 2022 que l’aide dans le programme « Habiter mieux » a été repris par MaPrimeRénov’.

Quant aux conditions, les aides de l’Anah ne peuvent pas être cumulées avec l’Eco prêt à taux zéro. Du reste, le dossier de demande doit être déposé avant que les travaux de rénovation ne commencent.

Le montant de la prise en charge va être déterminé en fonction des ressources du demandeur. Il sera également différent d’un programme à l’autre.

Pour le programme « Habiter Sain » et « Habiter Serein », il est possible d’avoir une aide qui représente 50% des dépenses lors des travaux de rénovation du toit.

Le plafond pour l’aide « Habiter Sain » est de 10 000 euros. Tandis que le programme « Habiter Serein » peut accorder jusqu’à 25 000 euros.

Pour l’aide de MaPrimeRénov Sérénité, le gain énergétique doit être au moins 35% pour avoir un appui financier.

Par ailleurs, les ménages qui ont des ressources très modestes peuvent bénéficier de 50% du montant total des travaux. Le plafond est fixé à 15 000 euros. Puis, les foyers aux revenus modestes ont droit à 35% de la totalité des travaux dont le plafond est de 10 500 euros.

La prime coup de pouce économies d’énergie

Les primes du dispositif coup de pouce économies d’énergie sont accordées aux travaux qui visent à diminuer la consommation énergétique dans les maisons. Toutefois, la rénovation de la toiture figure parmi les travaux éligibles.

Sachez que c’est toujours en fonction des ressources du foyer que le montant de la prime est fixé. Cependant, la prime sera dans l’ordre de 10 à 12 euros par m2 d’isolant posé.

Enfin, les travaux doivent être engagés jusqu’au 30 Juin 2022. Par la même occasion, ils doivent être achevés avant le 30 Septembre 2022.

ARTICLES LIÉS