Accueil Jardin Comment boucher un trou dans un tronc d’arbre ? : les méthodes

Comment boucher un trou dans un tronc d’arbre ? : les méthodes

tronc d’arbre

Pour diverses raisons, on observe des cavités au niveau des troncs d’arbres. Ces trous traduisent plusieurs situations notamment la mauvaise santé du végétal. Pour remédier à cela, vous pouvez être amené à le boucher selon différentes méthodes que vous découvrirez ici.

La pose de grillage fin à l’entrée du trou

L’une des méthodes recommandées pour colmater un trou d’arbre est d’utiliser sur ce dernier un grillage recouvert de plâtre. Cela empêchera les animaux et l’eau d’y pénétrer et créera une surface sur laquelle l’écorce et les couches vivantes extérieures pourront éventuellement repousser. Avant de reboucher une cavité, il est bon d’enlever l’eau qui s’y trouve et le bois pourri. Il faut éviter de retirer le bois qui n’est pas tendre. Ceci peut endommager la couche externe de l’arbre et permettre aux maladies et à la pourriture de pénétrer dans sa partie vivante.

A découvrir également : Comment choisir les plantes qu’il faut pour votre jardin ?

Les plaques métalliques

Les plaques métalliques sont aussi très utilisées pour boucher les énormes trous dans les troncs d’arbres. Celles-ci doivent s’adapter correctement aux contours de l’arbre et se fixer à l’aide de pointes, pour fermer correctement la cavité. Il y va de la santé du végétal et cette méthode lui permet une bonne aération. Aussi, il faut vous assurer qu’il n’y a pas de l’eau à l’intérieur du trou. Si c’est le cas, il va falloir effectuer un drainage.

L’emploi de l’argile

L’argile se montre très efficace dans le traitement des blessures d’un arbre, peu importe la largeur du creux. Elle soigne avant tout le végétal en enlevant toutes les parties pourries et favorise sa cicatrisation. Vous devez faire des applications très épaisses qui doivent tenir seules si l’argile est suffisamment compacte. Vous pouvez également recouvrir l’ensemble d’un voile d’hivernage pour la protection contre les intempéries. Aussi longtemps que l’argile, reste en place, il est inutile de faire une nouvelle application.

Lire également : Comment utiliser les feuilles mortes pour entretenir votre jardin ?

Pour réaliser la pâte, versez de l’argile verte concassée (vous en trouverez dans les magasins BIO) dans un récipient en terre ou en verre. Recouvrez-la d’eau faiblement minéralisée et laissez reposer une à deux heures. Homogénéisez l’ensemble avec une cuillère en bois (pas métallique) afin d’obtenir une pâte assez compacte. Dès que tout est prêt, appliquez directement l’argile sur l’arbre.

Une méthode à proscrire : le bétonnage

Très utilisé autrefois, le béton est de plus en plus délaissé dans le comblement des trous de l’arbre. Il s’est avéré encombrant pour ce dernier et limite ses mouvements. En effet, le béton est bien dur pendant que l’arbre est vivant et souple. Il favorise la pourriture au sein du végétal alors qu’il était censé l’éviter.

Comment retirer l’eau présente dans le trou de l’arbre ?

Pour ce faire, il faut percer un trou d’évacuation de l’eau qui relie le bas de la cavité à l’extérieur de l’arbre, en contrebas de celle-ci. Vous pouvez vous servir d’une perceuse et partir de l’extérieur du végétal pour réaliser le trou. Prenez ensuite un fin tuyau en plastique flexible et glissez-le dans la cavité. Faites-en sorte qu’il dépasse le tronc de l’arbre de quelques centimètres. L’eau se dirigera vers l’extérieur.

En somme, comme méthodes pour boucher un trou dans un tronc d’arbre, on peut noter la pose de grillage fin, l’emploi de plaque métallique ou encore d’argile. Le bétonnage est à éviter et dans tous les cas, il faut vous assurer de l’absence d’eau dans la cavité.

ARTICLES LIÉS