Accueil Jardin Comment traiter le mildiou de la tomate naturellement ?

Comment traiter le mildiou de la tomate naturellement ?

Le mildiou de la tomate est l’une des maladies les plus dévastatrices affectant les tomates, car elle se propage extrêmement rapidement. Voici quelques traitements naturels pour stopper sa propagation.

Qu’est-ce que le mildiou de la tomate ?

 

A voir aussi : Comment utiliser les feuilles mortes pour entretenir votre jardin ?

Fréquent sur les plants de tomates, le mildiou est causé par le champignon Phytophthora infestans. Les symptômes apparaissent d’abord sur les feuilles inférieures les plus anciennes sous forme de petites taches brunes avec des anneaux concentriques formant un motif en “œil de bœuf”. Au fur et à mesure que la maladie se développe, elle s’étend vers l’extérieur sur la surface de la feuille, qui jaunit, se fane et meurt. La tige, le fruit et la partie supérieure de la plante finissent par être infectés. Les cultures peuvent être gravement endommagées.

Le compost de thé

Les composts de thé peuvent être efficaces pour lutter contre le mildiou précoce et tardif de la tomate. Il est fabriqué en mélangeant environ une part de compost bien vieilli d’au moins 4 mois et 5 à 8 parts d’eau. On place le mélange dans un récipient couvert et on le laisse infuser à l’extérieur à des températures comprises entre 15 à 21°C pendant environ cinq jours.

A lire également : Comment rendre un frigo encastrable ?

Le thé doit être remué quotidiennement. Le cinquième jour, le matériau est versé à travers un tamis ou une étamine et le thé filtré est appliqué sur les plantes comme une pulvérisation foliaire. Le compost de thé ne doit pas être pulvérisé sur les fruits si vous prévoyez de les récolter dans les 2 ou 3 semaines suivantes.

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude a des propriétés fongicides qui peuvent arrêter ou réduire la propagation du mildiou précoce et tardif de la tomate. Les sprays au bicarbonate de soude contiennent généralement environ une cuillère à café de bicarbonate de soude dissoute dans un litre d’eau chaude. L’ajout d’une goutte de savon liquide à vaisselle ou de 2 cuillères à soupe et demie d’huile végétale aide la solution à adhérer à votre plante.

Versez le mélange dans un flacon pulvérisateur et secouez-le soigneusement avant de l’appliquer sur toute la plante. Les fongicides à base de bicarbonate de soude doivent être appliqués à l’abri de la lumière directe du soleil pour éviter de brûler votre plante, et ne le rendez pas trop fort. Bien que le bicarbonate de soude aide à combattre les champignons, une trop grande quantité peut endommager vos plantes.

Contrôles culturels

Que vous utilisiez des traitements chimiques ou naturels pour lutter contre le mildiou de la tomate, des contrôles culturels appropriés sont également nécessaires pour prévenir ou limiter l’infection. Ne travaillez jamais dans votre jardin par temps humide, lorsque les spores sont le plus susceptibles de se propager. Enlevez toutes les feuilles et tous les fruits morts ou infectés pour éviter la propagation des spores aux plantes saines. Espacez vos plants de tomates pour que l’air puisse circuler et garder le feuillage sec, et arrosez vos plants tôt dans la journée pour favoriser un séchage rapide du feuillage avant l’arrivée des températures plus fraîches de la nuit. Luttez contre les insectes nuisibles dans votre jardin pour minimiser les dommages aux plantes et la propagation des spores causée par leur alimentation.

ARTICLES LIÉS