Accueil Actu Comment faire un sol en béton ?

Comment faire un sol en béton ?

Ladalle de béton Comment faire une dalle de béton est un dispositif nécessaire pour la pose de fondations, la construction d’une terrasse ou l’installation d’une piscine ou d’un spa. Cependant, sa réalisation est loin d’être facile à utiliser.

Si la tuile est en fait trop mince, elle se fissurera rapidement et les morceaux éclateront. Si elle est trop épaisse, elle ajoutera trop de volume à votre structure.

A lire également : Comment nettoyer une plaque à socca ?

Alors, comment faites-vous une dalle de béton  ? Voici les étapes à suivre pour mener à bien ce processus.

Qu’ est-ce que le béton ?

Le béton est un matériau composite, il est le résultat de divers composants de mélange. Ce mélange, qui est installé sur le chantier ou à l’usine à l’état plastique, peut prendre une variété de formes, car il est malléable.

A découvrir également : Quel mur carrelé dans une salle de bain ?

Il se compose d’un mélange de sable, d’agrégats, de ciment et d’eau de départ. Ces éléments sont indispensables dans la conception d’une dalle de béton.

Quelles sont les étapes nécessaires pour faire une dalle de béton ?

Étape 1 : Préparer l’emplacement de la tuile

Avant de couler du béton, il vaut la peine de préparer le sol. Commencez l’ajustement et la délimitation du sol. Pour ce faire, vous devez placer des chevilles en bois sur les quatre coins. Connectez les piquets plantés avec une corde.

Étape 2 : Paiement des terres

Le paiement des terres consiste à creuser le terrain avec une pelle ou à louer une machine de construction. Creusez sur un trou approprié (souvent 25 cm).

Pour déterminer la profondeur appropriée, ajoutez l’épaisseur de la couche de gravier, l’épaisseur de l’armature et la couche de béton.

Étape 3 : Amorçage du fond du trou

A ce stade, vous devez verser une couche de débris lâches d’une épaisseur de 15 cm. Ajouter du sable ou du gravier pour arrêter les pierres, verser puis arroser sur toute la surface pour sécuriser le sol. Cette action assurera la solidité et la stabilité de la plaque.

Une fois que l’eau est bien imprégnée, envisagez d’apprivoiser avec une dame manuelle ou un toiletteur pour obtenir une surface plane et compacte. Poser sur un film géotextile ou un polyane pour empêcher la repousse des mauvaises herbes

Étape 4 : Faire le coffrage

Il est temps de se déplacer sur le coffrage, un boîtier temporaire en planches sciées qui correspondent aux dimensions de la future planche et l’entourent. Les planches sont maintenues grâce à des piquets en bois.

Dans cette structure en bois temporaire, le béton est coulé de telle sorte qu’il prend la forme désirée et est protégé pendant la période de séchage. Tous les coffrages sont retirés dès que le béton est complètement consolidé et que sa stabilité est assurée.

Étape 5 : Gâter le béton

Selon la quantité de béton à produire, utilisez un bâton ou gâtez-le à la main. Mélanger les matériaux (ciment, granulés de sable) sécher avec une truelle ou une pelle, puis former un cratère au centre du mélange et verser progressivement l’eau.

Pétrir tout et ajuster la quantité d’eau jusqu’à obtenir une pâte crémeuse. Il est préférable d’avoir un malaxeur à béton pour le béton frais.

Étape 6 : Étaler et lisser la dalle de béton

Maintenant, il est nécessaire de verser la dalle de béton. Verser le béton pétri dans une brouette et le verser dans le coffrage. Éponger les bois pour apporter le lait de ciment, lisser et lisser le béton avec une règle maçon ou une sorte de truelle.

Attendez une à deux semaines avant de retirer le coffrage. Votre béton est bien séché pendant ce temps et vous pouvez commencer avec le premier travail.

Merci à Lorenzo Augello pour toute cette précision : Annecy-Maconnerie.com

ARTICLES LIÉS