Accueil Travaux Comment carreler sur un carrelage existant ?

Comment carreler sur un carrelage existant ?

À la question « Pouvons-nous carreler sur les tuiles existantes ? « , la réponse est oui ! Il est tout à fait possible d’envisager la pose d’un nouveau plancher en grès cérame sur un plancher existant. En outre, l’opération sera dans la plupart des cas économique.

En effet, vous économiserez du temps et de l’argent en couvrant votre ancien sol de carrelage, au lieu de procéder à son enlèvement et à restaurer le support. Cependant, certains facteurs doivent être vérifiés et les mesures prises pour donner suite à la lettre. La préparation du support et le choix des produits de mise en œuvre seront également essentiels à la réussite de votre projet. La surface devra être stable, propre et plate.

A lire aussi : Comment nettoyer entre les deux vitres de la porte du four ?

Pour atteindre cet objectif, CERMIX, expert en produits d’implémentation, propose des solutions adaptées au carrelage avec succès.

A voir aussi : Prêt immobilier : comment faire pour avoir un dossier béton ?

Vérifiez la tuile à recouvrir

Carrelage sur carrelage implique une technique de pose qui ne diffère pas beaucoup de celle à appliquer sur un support traditionnel, le béton ou le plâtre ? Cependant, la préparation du soutien est délicats et les produits à utiliser ne sont pas les mêmes selon le matériau à recouvrir. Tout d’abord, vérifiez la tuile existante. Il devra être une base assez forte pour poser les nouvelles tuiles dessus. Utilisez un maillet et appuyez sur chaque tuile pour vous assurer qu’aucun anneau n’est creux ou non scellé. Si c’est le cas, vous devrez le ré-olle. Les carreaux cassés devront également être enlevés. Ensuite, vous devrez remplir les fissures, les espaces vides et les différences de niveaux avec les produits appropriés que nous présenterons ci-dessous.

Préparez le support avec la gamme CERMIX

Nettoyage et préparation

Selon les différentes surfaces qui serviront de support de montage, nous recommandons l’utilisation de produits de la gamme CERMIX.

  • Couvrir pierres naturelles et granito Rayez la surface avec CERMINET (1L pour 30 m²), un nettoyant professionnel concentré avec un balai ou monobrosse. Ensuite, rincer et laisser sécher.

  • Couvrir les carreaux de céramique émaillés ou polis

Vous devrez faire un gros-grain disque de meulage diamant. Cela va briser l’éclat et améliorer l’adhérence de la nouvelle tuile. N’oubliez pas de vous protéger avec un masque et des lunettes ! Finaliser l’opération avec une élimination de la poussière minutieuse. Cette opération doit également être effectuée sur les murs si vous prévoyez de recouvrir une dalle murale. — Pour d’autres carreaux non émaillés Faites un lavage avec du soda qui doit être répété jusqu’à ce que les traces grasses ou brillantes disparaissent. Finaliser avec rinçage et séchage.

Rapprovals, obturations et traitement des fissures

La gamme de doublures CERMIX vous permet de répondre à tous les besoins inhérents à l’installation d’une nouvelle tuile sur une ancienne. Pour un nivellement total du sol, utilisez RAGREROC RAPID, un produit auto-nivelant à couverture rapide, idéal pour égaliser et lisser les supports.

Pour les opérations de support localisées à base de ciment d’une épaisseur supérieure à 10 mm), utiliser RAGRELLISS CERMILATEX. Cermilatex est une résine de mortier qui améliorera l’adhérence.

Dans le cas des carreaux décollés du sol, le vide (épaisseur < 10 mm) peut être rempli la veille de l'installation avec le mortier de colle. Enfin, pour les fissures inférieures ou égales à 0,2 mm, vous devrez les remplir sans espace de planéité en appliquant CERMICRYL, un système de protection de l'eau carrelée. Atteindre l'opération la veille de la pose, sur une largeur de 2 carreaux, en effectuant deux passes d'épaisseur suffisante.

Installez les nouveaux carreaux avec les produits CERMIX

Une fois toutes les étapes préliminaires terminées, votre support est prêt. Vous pouvez procéder à la pose de votre nouvelle tuile. Cela sera fait de la même manière que sur une chape traditionnelle préparée. Selon la taille des carreaux et les recommandations des fabricants, vous aurez seulement besoin de coller les carreaux soit par simple collage ou par double collage. La dernière étape sera le jointoiement.

Attention : Pour éviter les contraintes mécaniques dans le cas de la pose d’une tuile du même format que l’existant, ne pas oublier de poser des joints décalés (environ 1/3). Nous recommandons un grenaillage suivi d’un balayage. Cette technique est recommandée comme alternative sur les carreaux de céramique lorsque les conditions du chantier le permettent. Les mortiers de colle haute performance CERMITEX et CERMIPLUS sont particulièrement recommandés pour l’installation de carreaux de céramique sur sol ou mur intérieur.

Vous pouvez les utiliser sur du grès brut ou émaillé comme sur la pierre, le marbre ou le granit ou même sur la faïence existante. En outre, vous n’aurez pas besoin d’utiliser un primaire.

D’autre part, pour poser la faïence sur un mur intérieur déjà carrelé, vous pouvez utiliser un adhésif CERMIFIX, idéal pour les pièces humides.

Pour une rénovation rapide, vous pouvez utiliser CERMIPLUS RAPID, un mortier de colle à réglage rapide. Ces produits vous permettront d’effectuer le jointoiement environ 2 heures 30 heures après la pose. Le jointoiement se fera ensuite chez CERMIJOINT TX.

Finitions et jointoiement

En fonction du travail, vous pourrez réaliser le jointoiement avec les Produits : CERMIJOINT, COLORJOINT i-Tech ou I-Tech EXTRA FINE.

Les joints de dilatation seront démontés et refaits à partir du support d’origine, sans coupe (tuile entière). Rappelez-vous également de respecter les joints de séparation sur le sol, sans décalage (entre deux nouvelles tuiles).

Dernières recommandations : Lors du carrelage sur un revêtement existant, ne pas oublier de prendre en compte la perte de hauteur : nouvelle tuile, colle, couche de nivellement… Parfois, il sera nécessaire d’intervenir sur le fond des portes. Assurez-vous également de choisir l’épaisseur de votre nouvelle tuile. Enfin, le carrelage sur les carreaux n’est pas improvisé. N’hésitez pas à appeler un professionnel, la préparation du support et l’installation de la nouvelle tuile nécessitent des compétences spécifiques.

ARTICLES LIÉS